Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

"Doctor Who" - Bilan : Saison 1


"Tu ne peux pas regarder de séries anglaises sans n'avoir jamais regardé un épisode de Doctor Who !" Voilà ce que pourrait vous dire tout bon fan de séries. Et forcément, une phrase comme ça, ça te fait réfléchir. Du coup tu décides de te renseigner sur la série et là, au fur et à mesure de tes recherches, tu t'aperçois que ce n'est pas juste une série mais c'est finalement une œuvre totalement culte pour le public, mais surtout pour des générations d'anglais. En effet, c'est une série qui a en fait vécu deux fois ! Tout d'abord de 1963 jusqu'à 1989, donnant naissance à 695 épisodes, ce qui est tout simplement énorme, et elle est revenue sur nos écrans en 2005, avec pour le moment 6 saisons au compteur.

Et aujourd'hui, je vais m'intéresser à la 1ère saison de cette "nouvelle" série.

Comme vous l'avez surement compris, c'est une série très particulière dans le cœur des fans. Tellement particulière, qu'alors que j'annonçais mon envie de commencer la série, on m'a tout de suite mis en garde : "Commence directement par la saison 2 ou 3 !". Une annonce aussi troublante, qu'étonnante mais qui ne m'a point fait peur, moi le preu chevalier blond ! Et c'est ainsi que je me suis aventuré dans la série.
Bilan ? Environs 10 mois (voir peut-être 1an) pour regarder seulement les 13 épisodes qui composent cette première saison... J'ai dû battre un record je pense.
Les raisons ? Les voilà :


Les épisodes

Pour résumer brièvement, la série suit les aventure du "Doctor" qui n'est autre qu'un voyageur du temps venant de la planète Gallifrey et qui voyage à l'aide son Tardis (sous forme de Cabine Téléphonique de la Police Britannique). Il est toujours accompagné la plupart du temps d'humains. C'est une série de Science-Fiction accompagnée du légendaire humour "british".
Jusque-là, bien que je sois plus partisan du l'univers "Fantastique" que "SF", avec ce résumé et les commentaires élogieux que l'on m'en faisait, je partais avec une petite excitation.
Le problème, c'est que les épisodes de cette première saison sont tout simplement "chiants". Disons plutôt que les 7 premiers épisodes sont littéralement à mourir d'ennui. Impossible de s'intéresser un tant soit peu, aux aventures du Doctor et de Rose, la faute notamment aux acteurs et effets spéciaux (mais j'en parle après).
Pourtant, dès le 8ème épisode intitulé "The Father's Day", on arrive enfin à ressentir quelque chose devant la série. Il faut dire que le thème résonnera en chacun de nous : Utiliser la machine du temps pour sauver quelqu'un et faire face aux conséquences de cet acte. Alors évidemment, quand on est fan comme moi de la saga "Retour vers le futur", on se dit que l'intrigue est plutôt maigre, mais c'est autre chose qui nous retient : Les personnages. On voit enfin des nouvelles personnalités s'affirmer - surtout du côté du Doctor qui passe du grand guignol de service au clown blanc - et c'est vraiment la très bonne idée de la saison.
Et là où la surprise est plus grande, c'est que les épisodes suivant sont tout aussi bons. Et c'est, je pense, grâce à la venue du "Capitaine" qui apporte un vent de fraicheur et une sorte de sincérité qui manquait à la série jusque-là. Durant ces nouveaux épisodes, la réalisation semble plus propre, les intrigues bien plus intéressantes et l'humour est enfin bien dosé. Je retiendrais d'ailleurs cette réplique qui m'a énormément fait rire "- Allez-y et ne perdez pas la banane ! - Pourquoi ? - C'est plein de potassium !".

Les acteurs

Alors là... Quand je vois des séries comme Misfits, Luther, Merlin, Sherlock... Je me demande une chose : Où est-ce qu'ils ont été faire leur casting ? En fait, exactement comme pour les épisodes, les acteurs nous paraissent enfin bons et intéressants qu'à partir de l'épisode 8.
Billie Piper alias Rose est à mon sens la pire actrice anglaise que j'ai vu pour le moment. Impossible de m'intéresser à son personnage et son jeu d'actrice me fait mal aux yeux. Cependant, une fois encore, on remarque une nette évolution à partir de l'épisode 8.
Dans tous les cas cet épisode est un véritable tournant dans cette saison. Car si je trouvais Billie Piper très mauvaise, il en était de même pour Christopher Eccleston alias le Doctor. Il faut dire qu'avant de commencer la série, je savais à quoi allait ressembler les deux autres Doctors et je ne comprenais donc pas ce choix. Mais bien que son physique soit quelque peu particulier il a finalement la bonne tête d'un Doctor, même si on ne s'en rend finalement compte qu'une fois qu'il disparait... Non, ce qui m'a le plus gêné avec lui, c'est son jeu. Je savais à l'avance que la personnalité de son personnage était excentrique, mais là tout sonnait faux ! Il nous donnait l'impression de se forcer à faire des grimaces, des grands gestes, parce que c'est ce que doit faire le personnage. Or, ça ne passe absolument pas et c'est tout simplement catastrophique.
Mais comme je l'ai dit au-dessus, on aperçoit une autre personnalité lors de l'épisode 8, une personnalité finalement plus sincère qui d'un seul coup, nous fait l'adopter. Et tout comme Billie, plus les épisodes passent et plus ça va mieux.
Concernant les personnages secondaires, le Capitaine est pour moi le personnage le plus intéressant et drôle de cette saison. Dommage qu'il faille attendre l'épisode 9 pour le voir.
De leurs côtés, moins on voit la mère de Rose et Mickey mieux la série se porte... Jamais intéressants, jamais utiles, plus des boulets qu'autre chose, ils n'ont vraiment pas de grand intérêt dans cette saison.

Les effets spéciaux

Avant de commencer la série, je savais que ses effets spéciaux étaient pour le moins assez cheap (surtout que la série date de 2005). Pour autant ce n'est ça qui me dérange, puisque je trouve au contraire que ça donne un ton, une identité à la série. Ce qui m'a vraiment dérangé c'est que comme c'est une série SF, elle pense être obligée de nous montrer des monstres, des robots... Sauf que parfois, c'est tellement "trop" mal fait (Poke les daleks, totalement hilarant tellement ils ne sont pas crédibles) qu'il aurait mieux fallu se tourner vers une réalisation plus "induise", comme sait si bien le faire Misfits !
C'est d'ailleurs en grande partie à cause de ces petits problèmes qu'on a du mal à s'intéresser aux premiers épisodes. C'est pas tout le temps beau à voir et quand vous mélangez ça aux intrigues vides et aux mauvais jeux d'acteurs, vous obtenez malheureusement un résultat très indigeste.


Honnêtement, je me serais arrêté à la fin de l'épisode 7 pour écrire ce bilan, j'aurai tout simplement été sans pitié pour cette saison. Ces 7 premiers épisodes m'ont tout simplement dégoûté de la série avant même de l'avoir réellement débuté. Pourtant, dès l'épisode 8, quelque chose a changé. La série semble s'être redécouverte et avoir compris de ses erreurs. Le problème c'est que ça arrive un peu tard quand on sait que le Doctor change à la fin. Car c'est finalement au moment où on l'accepte enfin qu'il nous quitte.
Du coup, cette saison a un énorme goût d'inachevée. Cependant, la deuxième partie laisse justement penser qu'elle a enfin trouvé son rythme, son équilibre et que le meilleur est donc à venir !

Ma note : 1/10 pour la première partie et 7/10 pour la deuxième.

4 commentaires:

  1. Critiquer si farouchement Rose tu vas te faire des ennemis ^^.
    C'est vrai que Doctor who c'est quelque chose. Personnellement j'accroche à la série mais sans savoir pourquoi ... je vois les défauts mais je continue, mon attrait pour la SF sans doute.( le pire c'est que c'est souvent loin d'être crédible scientifiquement ><)

    Après si tu as vraiment du mal avec les effets spéciaux aussi cheap il faut attendre la saison 5 où la qualité s'améliore.

    RépondreSupprimer
  2. Héhé en fait je la critique surtout pour les 7 premiers épisodes !
    Là je suis enfin rendu à la S2 et c'est tout de suite mieux quoi ce soit au niveau des acteurs, de la réal, des effets (loups garous vs daleks, y a pas photo ^^) et même la musique est top ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Les Daleks sont tellement cultes qu'on ne peut pas les toucher - à part Moffat qui nous en a fait des Power Rangers haha, Gogo Daleks Rangers, nananaaa \o/ - mais c'est vrai qu'ils deviennent un peu des running gags à force :D
    Mais on les aime bien. On devrait pas ? Boh, c'est pas comme s'ils avaient essayé de détruire la Terre et plus si affinité... ah ben si. *sifflote*

    Han, j'espère que ton opinion pour Rose va remonter, surtout que tu n'as pas encore rencontré le pire fléau que la SciFi ait connu (avis personnel certes, mais argh quoi.) qui débarquera pendant la saison 3. En ce qui la concerne, j'ai hâte de savoir ce que tu en penses ! ^^'
    Pour reparler un peu de Rose, je trouve son duo avec David Tennant vraiment... adorable. Tout simplement. :)

    La musique est incroyable, une grande partie a envahi mon mp3 :D
    Je crois qu'elle apparaît pendant la saison 3, mais je te conseille d'écouter "This is Gallifrey, our Childhood, our Home"... Awesome :')

    Bon allez je me tais. Comme cette série est ma religion, j'ai hâte de lire (si tu le fais) tes prochains avis à son sujet. ^^

    RépondreSupprimer
  4. je prefere la SAISON 4 de DOCTOR WHO aves DAVID TENNANT et CATERINE TATE

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés