Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

[CRITIQUE] Misfits - Saison 3 / Episode 4 : "Fucking Nazis"


Misfits est une série que j'affectionne énormément ! Elle est originale, décalée, très bien réalisée, avec un casting plutôt bien construit et des histoires intéressantes. Cependant, cette série n'est pas exempte de tout reproche bien au contraire. Et celui que l'on pourrait mettre le plus en avant (quand on enlève le côté fantastique de la série) c'est son manque de "réalisme". Et cet épisode en est la preuve parfaite. Ajoutez à cela qu'elle passe complètement à côté d'un sujet qui était aussi prometteur qu'excitant et vous comprendrez que cet épisode est très décevant.


Les premières secondes de cet épisode sont pourtant géniales ! La réalisation très soignée, la voix-off et l'annonce de celle-ci nous promettent une chose : cet épisode va être grandiose. Pourquoi ? Parce qu'un vieux monsieur a le pouvoir de remonter le temps. Il va décider de l'utiliser pour venger ses amis, sa famille et les millions d'innocents tués par les nazis en remontant le temps et en tuant Hitler avant qu'il ne soit trop tard. Et là, c'est LE drame dont l'épisode ne se remettra pas.
Petite question. Si vous décidez de tuer quelqu'un d'aussi important, que vous savez que vous ne devez pas vous rater au risque de créer un paradoxe temporel, que votre vengeance est telle que vous êtes prêt à tout pour réussir ET que vous avez près de 70ans donc que vous êtes plutôt faible, vous prendriez vraiment un COUTEAU pour attaquer et vous battre contre Hitler pour le tuer ? Non on est tous d'accord ! Un coup de pistolet dans la tête et on en parle plus, voilà l'option qu'on aurait tous choisi. Et bien malheureusement pour nous et pour le vieux monsieur, il va prendre un couteau, se rater et faire tomber... son téléphone portable. Ceci va entrainer le monde dans un paradoxe temporel énorme, puisqu'Hitler va utiliser la technologie du téléphone portable pour gagner la guerre et créer un monde que nous ne voudrions jamais imaginer. Le petit vieux étant retourné dans le monde actuel, il assiste en même temps que nous à un monde horrible, dirigé par les nazis. Sauf que ceux-là ne sont pas cons. Pour s'assurer de rester toujours au pouvoir, ils sont à la recherche de toutes personnes ayant un pouvoir pour les réinjecter dans leurs soldats.

Et là vous vous dites : Oui mais c'est pas possible qu'ils récupèrent les pouvoirs sans Seth, le gars mystérieux qui revends les pouvoirs aux autres. Et ba figurez-vous que cet idiot, au lieu de trouver une vraie planque, a décidé de se cacher très discrètement dans le coffre d'une voiture sachant pertinemment que cette voiture serait contrôlée. Vous voyez la suite, il se fait arrêter et les nazis vont enfin pouvoir exécuter leur plan.

A cet instant nous ne sommes qu'à la 4ème minute et on fait déjà face à deux ficelles scénaristiques tellement énormes qu'on perd complètement tout intérêt envers cet épisode. Après tout on n'est pas stupide, on sait très bien qu'à la fin de l'épisode tout redeviendra normal - c'est le problème des épisodes dit "stand-alone" (1 intrigue particulière par épisode). Et c'est là qu'on comprend que la série est en train de complètement passer à côté de son sujet.
Déjà, le thème des voyages dans le temps et leurs conséquences est tellement génial, excitant, vaste qu'il mérite minimum deux épisodes pour être traité correctement. Là c'est juste une blague énorme. Parce que dites-vous bien que malgré la victoire des allemands et donc par conséquent de la mort de nombreux (nouveaux) anglais, TOUTE la bande est tout de même là. Réunie au même endroit et se connaissant presque tous. Ils ont eu une sacré chance de ne pas voir leurs familles périrent et donc d'annuler leurs présences dans ce nouveau monde ! Il n'y a qu'à regarder les géniaux films "Retour vers le futur" pour voir que même une simple rencontre peut tout changer. Alors là c'est formidable de voir que malgré la guerre et la défaite, tous leurs parents se sont quand même (re)trouvés...


Ainsi on a une Alisha qui sert d'objet sexuel au superviseur qui n'est qu'un subalterne lèche-botte d'un haut gradé nazi, Simon est enrôlé en tant qu'officier (il me semble) mais ne fait ça que pour survivre, Curtis est un résistant (toujours dans son bar) avec Kelly qui se retrouve être la seule à être encore en TIG (à croire que les nazis croient tout de même aux secondes chances et à la réinsertions) et Rudy quant à lui, ba comme depuis le début de la saison, il nous fait du Nathan en cherchant encore une fois à trouver sa place... Attention, je dois avouer que je l'apprécie tout de même et que sa scène avec Curtis lors de la descente dans le bar est très marrante !

En parlant de la descente justement, on a une nouvelle fois le droit à une très grosse ficelle ! En effet, alors que le bar est rempli de soldats nazis, seule Kelly arrive à s'enfuir ! Oui oui Kelly. Alors je l'aime bien, elle est sympa mais vous conviendrez qu'elle n'est pas la plus sportive pour réussir à s'échapper on ne sait comment...
Ah et nouvelle grosse ficelle scénaristique à retenir. Pour qu'il y ait descente il a fallu que la petite bande de résistants (4) fasse échapper Seth d'un convoi de... 2 voitures ET même pas blindés. Pour une personne aussi importante aux yeux des allemands c'est très risible.


Alors je ne vais pas m'épancher plus sur le reste de l'épisode car comme je l'ai dit plus tôt tout est convenu depuis le début. On sait que ça va bien se terminé et j'avais déjà vu venir le "comment" depuis longtemps... Je rajouterais aussi au rayon des déceptions les très très mais alors TRÈS mauvais effets spéciaux concernant les traces de sangs... Sérieusement, c'était digne d'un "amateur" qui manie très bien After Effect. Pour une série comme Misftis, avec une réalisation aussi classe, fun et nerveuse, c'est très... troublant !

Il y a cependant une information à retenir de cet épisode, c'est que Seth semble être définitivement du côté des gentils. Ce qui nous laisse sur deux interrogations : Comment tout cela va se mettre en place et qui est le vrai méchant dans la saison, si méchant il doit y avoir ce qui n'est pas sûr puisque c'est déjà le 4ème épisode sur 6/8...

En conclusion vous l'aurez compris, c'est un épisode très décevant. Il avait un énorme potentiel avec l'utilisation du voyage temporel et le retour des Nazis. Cependant, à ne vouloir faire que du stand-alone ou à ne pas vouloir prendre le risque d'en faire un double épisode, la série passe complètement à côté. C'est tout juste si elle effleure ce qu'elle aurait dû faire. Seuls Seth et Kelly sortent du lot dans cet épisode, les autres étant plus ou moins en retrait. A force de tirer des ficelles scénaristiques aussi énormes, Misfits risque de se perdre toute seule. Car pour rappel, rien que dans le 1er épisode il y a eu deux morts, enterrés vite fait en pleins jours sans que jamais la police ou la famille ne s'inquiètent et que lors de l'épisode de la semaine dernière, la bande (ou plutôt Simon et Alisha) avaient un autre mort sur les bras, brûlé tout simplement... J'espère sincèrement que les scénaristes savent où ils vont car si la série est toujours aussi fun c'est aussi une série qui a un énorme potentiel à assumer ! Et pour le moment ce n'est clairement pas le cas...


Ce que j'ai aimé :

- Le "fucking Nazis" de Kelly
- La scène dans le bar entre Curtis et Rudy
- Kelly se défoulant sur Hitler
- La petite révélation sur Seth

Ce que j'ai moins aimé :

- Toutes les ficelles scénaristiques trop grosses
- Les effets spéciaux
- La facilité de l'intrigue
- Le manque d'ambition
- Hitler qui ne ressemblait pas à Hitler

Ma note : 4/10

1 commentaire:

  1. Idem. J'ai été tellement déçue de cet épisode. Déja que j'étais septique depuis le départ de Nathan et l'arrivé de Rudy qui ne sais pas trop comment s'intégrer a la série, mais cet épisode m'a complètement refroidis. Je me pose la même question concernant les morts. Il y aurait pas mal de choses a faire de ce coté là. Et puis autre question : LA série ne risque elle pas de s’essouffler si la bande reste à faire leur Tig? Le teaser de la saison 3 m’enthousiasmais plus , je m'imaginais la bande a faire les 400 coups à Las Vegas ou ailleurs. 4 épisodes, et toujours sur ma faim.

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés