Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

[BILAN] Dexter - saison 6


Dimanche dernier, Dexter a clos sa 6ème saison sur un Cliffhanger qui va laisser beaucoup de fans sur les nerfs en attendant son retour pour une 7ème saison en septembre 2012.
Pourtant, si ce cliffhanger est aussi important dans la série, cette saison l'est-elle autant ?


La réponse : Non. Depuis la fin de cette fameuse saison 4, Dexter a passé un palier et nos attentes envers la série ont logiquement augmentés. Malheureusement cette attente est proportionnelle à la déception que les saisons 5 et 6 nous ont offerte. Non pas que ces saisons étaient mauvaises (bien que la 5 était pas loin du niveau de la saison 3), elles ont parfaitement leurs places entre les saisons 2 et 4 mais strictement rien à faire après cette 4ème.

Et pour en revenir à cette 6ème saison, elle est symptomatique de cette déception engendrée par la frilosité des scénaristes depuis 2 ans. Et ce n'est pas ce cliffhanger de fin de saison qui nous fera changer d'avis. Mais alors pourquoi cette saison n'est pas aussi excitante que ce que les précédentes ?

1) L'histoire

Dexter et la religion c'est quasiment incompatible. Alors nous sortir une saison entière avec la religion comme thème principal était un pari très risqué et... loupé. Si la relation entre Dexter et Frère Sam était sympathique et si la motivation du nouveau méchant était autant intrigante et qu'excitante lors des 2 premiers épisodes, c'est vite devenu énervant.
Car la religion on nous la sert à toutes les sauces et rien n'est épargné. Que ce soit l'école d'Harrison, Frère Sam et ses conseils, le Doomsday Killer, la possible rédemption de Dexter... On ne frôle pas l'overdose, on est en plein dedans.
A partir de là, certains passages deviennent un vrai supplice. Un peu de subtilité n'aurait certainement pas fait de mal.
Ajoutez à cela des histoires secondaires qui ne vont jamais au bout de leurs intrigues... Les débuts de ces intrigues étaient pourtant intéressants (les débordements de Quinn, la mort de la prostitué, le parfait assistant de Masuka) mais rien n'est conclu correctement. Un peu comme si les scénaristes avaient peur de lancer quelque chose de trop fort ou plus marquant que l'histoire de Dexter. Du coup ils donnent l'impression d'avoir freiné le pas un peu trop rapidement, donnant ainsi un effet de manque ce qui handicape grandement cette saison.

2 et 3) La prévisibilité & le manque de prise de risques

Cette saison a sans aucun doute décrochée la palme de la plus grande fainéantise des scénaristes. Bien qu'ils aient essayés de placer quelques cliffhangers tout au long de la saison, ce qui en soit est une bonne idée, ils n'ont absolument pas pris la peine de les rendre surprenant.
- Travis : Qui ne s'est pas douté à l'avance qu'il était le seul tueur ? C'est devenu une vraie évidence lorsque celui-ci, chez sa sœur, parle à son mentor caché dans le jardin. Quelque chose sonnait faux dans cette scène. Et je ne dirais rien concernant le faux suspense sur la poursuite de Dexter envers Gellar dans l'église quand celui-ci se serait "échappé" par une fenêtre... Risible en tout point.
- Le nouveau laborantin/concepteur de jeux vidéo (j'ai oublié son nom) : Qui n'a pas vu venir qu'il avait quelque chose de pas normal ? Je ne sais pas ce que les scénaristes ont prévu pour la S7 le concernant, mais pour le moment l'intrigue en plus d'être évidente n'a aucun intérêt. J'insiste sur le "pour le moment" car les conséquences ressortiront peut-être lors de cette Saison 7. Cependant il est trop tard pour la saison 6.
- La rédemption de Dexter : Bon c'était faussement une intrigue, mais quand on apprend en plein milieu de la saison que deux nouvelles saisons ont été commandées, on se doute bien que rien ne va changer. Dexter essaie toujours d'être un peu plus normal pour son fils mais on a le droit à chaque fois à 1 pas en avant 2 pas en arrière.
Et enfin, ce fameux cliffhanger de fin : Alors lui, quelle rigolade... Si dans les faits il fait extrêmement plaisir pour la suite de la série, il arrive malheureusement bien trop tard. Il faut dire que cette fameuse découverte qui s'était soldée par un gros rien du tout lors de la saison 5, nous avait bien refroidit. Alors le voir ici, sortant presque de nul part mais pourtant évident depuis 2-3 épisodes, nous donne un étrange sentiment. Comme si les scénaristes s'étaient dit "Bon les gars, c'est vrai que cette 6ème saison n'est pas encore géniale donc qu'est-ce que vous diriez si on mettait enfin le cliff qu'ils attendent tous ? Comme ça ils ne parleront plus que de ça au lieu du reste de la saison ?"

4) Les personnages

On le sait bien, Dexter n'est pas forcément la série qui mise le plus sur la qualité de ses personnages secondaires. Et on en a eu une nouvelle fois la preuve ici.
Tout d'abord, Quinn est passé d'un "mec insupportable qu'on espère voir disparaitre" à un "mec insupportable qu'on espère voir disparaitre ET MAINTENANT CAR Y EN A MARRE D'ATTENDRE ! P*TAIN MAIS IL NE SERT A RIEN CE GARS !" Oui oui tout ça. Faut dire que sa storyline est franchement risible et on se demande encore pourquoi les scénaristes le gardent. A lui seul, il fait baisser le niveau de la série.
Ensuite, on a eu le droit encore une fois à la machiavélique Laguerta... Là où une intrigue secondaire aurait pu être intéressante, c'est une nouvelle fois une histoire qui fait "pshhhh". Laguerta reste elle même, malheureusement pour nous et malheureusement pour la série puisque c'est toujours la même histoire. 1 saison ou 2 ça va, mais là c'est plus possible.
Enfin, si Debra est devenue de plus en plus intéressante au fil des saisons, était-ce vraiment nécessaire de nous en faire une pleureuse incestueuse ? Non parce que si on peut passer sur le fait qu'elle chiale tout le temps, le fait qu'elle soit maintenant amoureuse de son frère c'est juste... Pffff. Le jour où les scénaristes comprendront qu'ils ne savent même pas encore assurer une vraie intrigue ils arrêteront de nous sortir des trucs aussi cons que ça à côté. Alors oui, la révélation peut se tenir au vu du passif, mais ça s'est fait tellement vite qu'on a pas le temps de digérer l'info. Ajoutez ça au cliffhanger et vous pouvez avoir peur pour la saison à venir... On risque de nous sortir du mélo mélangé à de la lenteur insupportable. Mais bon, ne soyons pas mauvaise langue trop tôt, on est jamais à l'abri d'une bonne surprise.


Heureusement cette saison 6 a tout de même quelques points positifs :

- Lors du début de saison, les mises en scènes macabres étaient franchement excitantes.
- La promotion de Debra apportait presque un vent de fraicheur.
- La relation Dexter/Sam était aussi sympathique qu'avec Lumen.
- L'instabilité de Travis en faisait un tueur aussi intriguant qu'étrange. Étrange dans le sens où il donnait l'impression de ne pas être à la hauteur de ce qu'il était censé être.
- Le Cliffhanger, qui est censé apporter du changement.
- Le "Oh God" de la fin qui boucle la boucle.
- Un peu d'humour parsemé ici ou là et qui est toujours le bienvenu.

En résumé et même si ce n'est pas ce qui transparait dans ce que je viens de dire ci dessus, c'est une saison très divertissante mais qui n'a toujours pas sa place après la saison 4. Le nouveau tueur est bien plus intéressant que Jordan Chase en S5, les meurtres sont sympathiques car novateurs dans la série et Dexter redevient un peu lui même. 
Pourtant, tout est maladroit, prévisible et les ficelles toujours aussi grosses. Il est fini le temps où vous stressiez et mourriez à chaque fin d'épisode. Et la preuve en est ce cliffhanger de fin. Il y a 3 ans il aurait été énorme, là j'ai à peine été excité. Trop évident, trop tardif, trop douteux...
Bref, savoir qu'il y a encore 2 saisons derrière me fait plus peur qu'autre chose. Car un cliff comme ça aurait pu lancer une vraie fin. Savoir que si tel est le cas, cela va s'étirer en 2 ans me laisse craintif. Mais bon, Dexter est l'une de mes séries préférées et j'ai assez confiance envers les créateurs pour nous redonner ce qu'on aime : de la tension, du suspense, des surprises, du Dexter quoi !

Ma note : 6/10

Oui moi aussi je prie pour que la S7 soit enfin la bonne.

2 commentaires:

  1. Je te trouve bien sévère dans ta critique. Je ne pense pas que les scénaristes soit plus prévisibles ou autres. Pour moi, les spectateurs ont juste compris comment ils fonctionnaient. Cette saison était excellente (comme toutes les autres). Dexter est pour moi une des seules séries qui ne s’essouffle pas.

    Je savoure et ne me pose aucune question. Le suspens vient tout seul. Bon, d'accord, quand Deb a demandé à Dex d'aller finir son travail à l'église, j'avais compris tout de suite qu'ils ne parlaient pas de ça pour rien mais je suis tout de même ravie et j'ai hâte de voir de la suite.

    Signé: une fan de la saison 5 rien que pour l'histoire Lumen/Dexter.

    RépondreSupprimer
  2. Justement c'est ça que je leur reproche : Ils ne font plus d'efforts pour nous surprendre, ils restent dans leur routine...
    Alors oui certains épisodes sont sympa, mais je constate juste une chose c'est que pour les 4 premières saisons environs à chaque fin d'épisodes j'en pouvais plus d'attendre le prochain alors que depuis deux ans y a plus aucun suspense, plus aucune tension... Et pourtant j'ai fait un rattrapage de Dexter donc je savais à chaque fois qu'il y avait encore d'autres saisons derrière et que du coup j'avais pas "besoin" de m'inquiéter. ^^

    J'adore la série mais elle donne le sentiment de ne plus oser OSER =) Les histoires se répètent finalement, alors qu'avec la fin de la S4 on attendait qu'une seule chose : que l'histoire principale avance. Et pour ça il aura fallu attendre 2 saisons entières pour avoir un bout d'avancement avec ce Cliff... =/

    C'est dommage...

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés