Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Futurama : rencontre avec la voix française du Professeur Farnsworth (INTERVIEW)



C'est le 30 janvier dernier que j'ai eu l'immense honneur grâce à mon travail, de pouvoir assister à la séance de doublage des saisons 5 et 6 de Futurama. L'occasion pour moi de découvrir quelques images (vraiment drôles) des nouveaux épisodes mais surtout, de découvrir cet univers si particulier et passionnant. Et si cela vous intéresse de savoir à quoi ressemble une séance pour la série, je vous ai fait un petit résumé que vous pouvez retrouver ici.

Cependant, j'ai aussi eu la chance de pouvoir interviewer le grand acteur Jean-Pierre Moulin, qui double depuis le début de la série le célèbre Professeur Farnsworth. Le comédien s'est livré sans langue de bois sur ce métier particulier que ce soit sur les conditions de travail, la qualité du doublage ou encore la nouvelle mode des stars qui viennent prêter leurs voix. Ainsi, voici quelques extraits de cette interview passionnante avec un comédien passionné par son travail. Et si vous souhaitez découvrir l'entretien en intégralité, je vous donne rendez-vous ici.

Question pratique : dit-on "doubleur" ou "comédien" ?
Ce qui m'embête c'est lorsque j'entends des gens dire : "Ah oui untel c'est un doubleur..." Non ce n'est pas un doubleur. On ne doit pas dire "un doubleur" mais un "comédien du doublage". On est comédien/acteur avant tout.

Est-ce important de varier parmi les disciplines du métier (théâtre, télévision, cinéma...) pour offrir un bon doublage ?
Absolument, parce que faire du doublage c'est un vrai travail d'acteur. Ce qui me gêne un peu c'est qu'il y a certains acteurs qui se mettent à gagner tellement d'argent dans le doublage qu'ils ne font plus que ça. Est-ce qu'ils peuvent ensuite prétendre à être toujours de vrais comédiens... J'ai peur qu'ils prennent de mauvaises habitudes, d'être formatés. Lorsque l'on pratique toutes les autres disciplines du métier d'acteur, on retrouve une certaine fraîcheur quand on revient au doublage. Réciproquement, quand je fais toute une matinée de doublage et que j'ai une répétition de théâtre l'après-midi, ça me sert aussi car ça me rafraîchit. Et même s'il y en a qui sont formidables, ça m'attriste de voir qu'ils ne font que ça.

Se prépare-t-on différemment à doubler un personnage d'une série d'animation d'un personnage "réel" ?
Je ne crois pas qu'il y ait de différences. Lorsque l'on double, on écoute attentivement la version originale que l'on vous présente par petits morceaux. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège de l'imitation parce qu'ils ont un style, un rythme de paroles très différents. A 99% ce sont des américains/anglais, ce n'est pas du tout le même rythme que la phrase française. C'est pour ça qu'il y a des traducteurs d'adaptations, qui sont très forts pour adapter le style de phrases anglo-saxonnes au style de phrases françaises, tout en préservant le texte, jeu de mots...

Vous n'avez donc pas votre mot à dire sur les traductions ?
On n'a pas notre mot à dire quand elles sont bien faites. Pour être franc, il y a certaines versions françaises qui sont faites par des jeunes qu'on balance comme traducteurs/adaptateurs en croyant qu'ils vont comprendre parfaitement, parce qu'ils ont fait un master d'anglais à la fac. Et au final on a de beaucoup de mal... J'ai vu certains plateaux de doublage où on était pratiquement obligé de refaire le texte français au fur et à mesure. Mais je ne leur jette pas la pierre parce qu'il faut bien qu'ils apprennent le métier.

Lors de la séance d'enregistrement pour Futurama, vous étiez tout seul à doubler votre personnage même lors des dialogues. C'est quelque chose d'habituel ?
Non là c'est un petit peu particulier puisque c'est une série qu'on fait d'un seul coup. Ils préfèrent alors nous prendre en "track seul". C'est à dire qu'on se tape les 13 épisodes d'une saison en deux jours. Tandis que si on le faisait dans les conditions d'un doublage normal, on serait convoqué deux fois par semaine pendant deux mois. Mais ça coûterait beaucoup plus cher en production...

En France les VF sont très réussies, mais de plus en plus de personnes réclament la version originale sous-titrée. Cela vous inquiète ?
Ah ba moi je préfère toujours les versions originales. Toutefois, s'il n'y avait plus de doublage ça serait un manque à gagner énorme, mais il y en aura toujours. Je suis actuellement en tournée de théâtre et j'ai pu faire des sondages dans toute la France et l'Europe Francophone. Je crois qu'il y a 93% de personnes qui ne voient que les versions doublées donc...

Par conséquent, que pensez-vous de cette mode des chanteurs, comiques... qui arrivent dans le monde du doublage ?
Je vais vous dire pourquoi : on est en période de crise et pour faire vendre, les maisons de doublages aiment afficher les noms des vedettes en disant : "on a tel film avec telle vedette". Ils se disent que ça va stimuler les acheteurs. Après, ça ne me dérange pas lorsqu'ils sont bons. Mais quand ce n'est pas le cas, je regrette un peu qu'ils n'aient pas pris de spécialistes du doublage. Mais comme je vous le disais, avant d'être des spécialistes du doublage, il y a surtout de bons comédiens.

Interview réalisée pour PurefansNews ! Rendez-vous ICI pour découvrir le reste.


Merci à Jean-Pierre Moulin pour sa gentillesse et à toute l'équipe présente sur place pour son super accueil, j'ai vécu un moment incroyable. Et bien sûr, merci à Purefans pour être le meilleur travail du monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés