Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Comic Con Saison 5 : une édition décevante côté séries


Si le Comic Con 2013 de Paris (5ème édition du nom) était très spécial, c'est parce que c'était ma toute première fois. Ainsi, j'y suis allé avec plein d'excitation, de curiosité et d’innocence (aucun parallèle avec le gigantesque événement de San Diego) espérant y trouver mon bonheur. Il faut dire qu'en tant que fan de séries, il est difficile de ne pas avoir constaté l'évolution de ce monde à travers l'univers des geeks (et vice versa). Ce n'est désormais plus une honte d'en être un et de plus en plus de shows usent de cette carte, se la jouant méta pour plaire au public. Malheureusement, ce Comic Con Parisien s'est révélé plutôt décevant/mitigé côté séries. S'il y avait du bon, on a surtout assisté à beaucoup de vide, nous laissant largement sur notre faim.

Et comme je n'ai pas envie de vous embêter avec 26 000 paragraphes, j'ai fait un petit top des choses positives et négatives de tout ce que l'on a pu voir (ou non) lors de ce 5ème Comic Con.

Comic Con 2013 : Côté séries on a vu...

- Le t-shirt "Bazinga" se faire élire "t-shirt le moins original" de la convention.
- Les univers de Stargate et Star Trek se rencontrer. Pratique pour le nom d'un crossover.


- Mark Gatiss piloter le Tardis.
- Le trailer de la saison 3 d'Hero Corp nous promettant une nouvelle année hallucinante.
- Le Visiteur du Futur bénéficier d'une saison 4.
- Que les prix de certains objets dérivés pouvaient être encore plus chers que sur le net.
- Que le premier Tardis était très moche. Qui a décidé de la couleur ?


- Qu'il était possible de faire un marathon des Tortues Ninja.
- Que le monde du doublage fascinait toujours autant avec les voix françaises de South Park.
- Qu'hormis Dexter, Game of Thrones et Doctor Who, les vendeurs au Comic Con ne connaissaient pas beaucoup de séries.
- Le nouveau logo d'Hero Corp.
- Que les Silents pouvaient aussi squatter le Tardis.


- Un décor The Walking Dead sans zombies devant.
- Qu'être un fan de Buffy coûtait très cher.
- Les (presque) fesses d'Arnaud Tsamere.
- Simon Astier réussir à remplir une salle de 13 000 spectateurs.


- Que la France ne créer pas beaucoup de séries apparemment.
- Que les anglais n'ont apparemment que Doctor Who à la télé.
- Le plus grand "Pinage" du monde.

Elles sont où les séries ?

Je sais bien que le Comic Con n'est pas le Festival de Monte-Carlo et que les séries n'y sont pas reines, cependant elles semblaient réellement absentes ici, nous offrant une sélection très inégale et peu variée (okay, là je fais un parallèle avec San Diego).

Séries FR
Si j'adore Hero Corp et que j'attends avec impatience sa saison 3, sa présence au Comic Con n'était pas une surprise puisque c'est le cas tous les ans. Par contre, une série un peu "méta" comme Platane dont la saison 2 est en préparation, aurait peut-être pu avoir le droit à son petit quart d'heure de gloire, même si Les Revenants "sauve" un peu le coup. Quand on sait que les Youtubeurs ont eu leurs stands, on se doute qu'il y avait des possibilités.

Séries US
Du côté des américains, je suis étonné de voir le peu de place accordée à The Walking Dead. La série étant tirée d'un comic (!) et cartonnant aussi bien sur AMC que sur NT1, méritait peut-être quelque chose. Pas forcément faire venir les acteurs, mais organiser un marathon - concours de "cosplay zombies" - conférence sur la nouvelle mode des zombies... étaient autant d'idées à exploiter. (Ca marche aussi pour Arrow et Dexter, dont la série se termine cette année.)

Séries UK
Enfin, pour nos voisins anglais, si Doctor Who a été sur-représentée (pas vraiment un inconvénient), il est dommage qu'elle ait été la seule. Cette année est très spéciale avec les fins de Skins ou encore Misfits, après celle de Merlin. Des séries ayant marquées leurs générations à un moment donné, et qui avaient toutes leurs places ici (la preuve, j'ai vu des figurines Merlin). Là encore, les possibilités étaient nombreuses pour satisfaire les fans et la proximité avec l'Angleterre aurait pu faciliter les choses.

A noter que la venue du groupe The Midnight Beast aurait été un plus vraiment cool. Pourquoi ? Parce qu'il répond à tous les critères : Il s'est fait connaitre sur Youtube, possède des chanteurs cool et "geeks" au sens large du terme, a sa propre série et aurait pu donner un incroyable show pour conclure le Comic Con. (Ce paragraphe sert juste à parler d'un groupe que j'aime bien).

Evidemment je joue le rabat-joie de service et le mec ingrat qui en veut toujours plus, au lieu de profiter des excellentes choses déjà proposées, mais si toutes les critiques étaient positives cela ne serait pas marrant. Le Comic Con est jeune et il est encore temps de lui apporter des changements avant qu'il ne s'installe dans une certaine routine. Et je suis gentil, je ne m'arrête qu'aux séries US - UK et FR. Je ne suis pas encore assez ouvert sur les autres pays pour augmenter mon degré de chieur...

En conclusion : il faut plus de séries, des sélections plus variées, proposer plus d'événements différents. On y croit. En attendant, je vais jouer avec mon Sonic Screwdriver. Oui, j'ai craqué devant l'un des stands...

1 commentaire:

  1. La couleur du TARDIS était choisie pour la manière dont il passerais en Noir et Blanc, le vert d'eau n'étant pas un gris trop foncé, mais tranchant avec le reste du décors, ce qui agresse moins la pellicule que, par exemple, une console blanche, et qui est plus agréable au rendu qu'une console grise. Une fois la série passée en couleur (Troisième Docteur, 1970), elle est devenue bel et bien grise.

    D'ailleurs, le TARDIS (décors extérieur) a déjà été vert, mais d'un vert pomme, pour l'épisode "The Mind Robber" (Deuxième Docteur), ou tout le décors devient blanc... Le vert pomme étant la couleur qui passait le mieux pour du blanc en noir et blanc.

    De même, le costume des Sensorites (épisode du même nom, ce sont les cousins des Oods), s'il passe gris à la pellicule, est d'un magnifique bleu sur les photographies qu'il reste du tournage.

    Voila pour les explications. Comme le biopic de Gatiss est sensé être le plus fidèle à la réalité d'époque, et aux conditions de tournages, ils ont recréé une console telle quelle.
    Bien à vous,
    Romana de http://doctorwhoclassicfr.hautetfort.com/

    PS: le TARDIS a déjà été rose, dans The Happiness Patrol, mais pour une raison totalement indépendante à la pellicule. Je pencherais plutôt sur les substances psychotropes que les scénaristes d'époques ont du consommés.

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés