Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Castle : TOP 5 des personnages inutiles de la série


C'est le 23 septembre prochain que Castle fera son retour sur ABC avec le début de sa saison 6. Une excellente nouvelle pour Nathan Fillion et les téléspectateurs, la série étant un bon cop-show avec quelques épisodes vraiment cool. Toutefois, comme de nombreuses autres séries du même genre (Bones et Mentalist pour ne citer qu'elles), celle-ci préfère s'intéresser à son duo "Rick et Kate", laissant de côté les autres personnages. Résultat ? On se demande réellement à quoi ils servent à chaque épisode, alourdissant souvent les intrigues.

Si Kate est magnifique et parfois "badass", et Rick l'homme que tout le monde voudrait être (riche, beau, bien accompagné, très bonne carrière, drôle, geek....) leur entourage n'est pas aussi intéressant. A force de vouloir faire plaisir aux fans, les scénaristes ont oublié qu'une série ne comportait pas seulement deux héros, nous offrant une galerie de personnages secondaires absolument déprimante.


Le Capitaine Gates, la boss sans autorité
Ce qui est formidable dans Castle, c'est que l'équipe semble fonctionner sans véritable patron. Alors que le Capitaine Montgomery avait trouvé un intérêt juste avant de disparaître (comme par hasard), le Capitaine Gates est toujours en train de chercher le sien. Contrairement à Jenny ou Vance dans NCIS, le boss de la team n'a aucune importance ici. Si on pensait que son animosité envers Rick allait apporter quelques moments intéressants et tensions, permettant l'arrivée d'un vent de fraîcheur très appréciable, tout a été trop vite résolu et oublié. Désormais, le personnage de Penny Johnson Jerald (Sherry Palmer de 24 heures chrono !) se contente de faire acte de présence et de combler les trous scénaristiques quand il y en a besoin. Toujours utile pour nous rappeler que l'équipe n'est pas invincible et au-dessus des lois, mais cela devient très vite lassant. A noter quand même : lors de la saison 5, on a eu l'immense chance d'en apprendre un peu plus sur elle et ses passions. Oui, la Capitaine est fan... de poupées en porcelaine. S'il vous fallait encore une preuve pour accepter le fait que les personnages de Castle sont déprimants, la voilà.


Lanie, la médecin légiste invisible
Etant donné que l'on ne peut pas compter sur Gates pour apporter une présence féminine nécessaire dans ce monde de testostérone, Kate peut heureusement compter sur sa pote Lanie Parish. Oui mais non. Si celle-ci a eu le droit à un semblant d'histoire rapidement bâclée avec Esposito (il faut croire que les scénaristes ne savent pas gérer les personnages secondaires), cette dernière ne sert jamais à grand chose. Là où Woody de Psych se veut complètement décalé et fou et où Ducky de NCIS apporte toujours son expérience et ses vieilles anecdotes, Lanie se contente... de rien du tout. Hormis quelques allusions à divers histoires de fesses et un acte de présence obligatoire et ponctuel, nous rappelant qu'elle est amie avec Kate et qu'un médecin légiste est toujours utile pour résoudre une enquête, on n'a jamais compris quelle était sa place ici. La mauvaise nouvelle, c'est que les créateurs pourraient nous ressortir du Esplanie (contraction du duo Esposito/Lanie) afin de l'utiliser un peu plus. Oui, faire du réchauffer au lieu de l'original c'est toujours une bonne idée, tout le monde le sait...


Alexis, l'ado disparue
Choix difficile mais logique au regard de la dernière saison. Si celle-ci n'a jamais eu une très grande place dans la série, elle avait cependant un rôle nécessaire : celle de conseillère auprès de son père, celle "d'adulte" de la famille et celle qui nous offrait un visage différent de Rick. Oui, c'est grâce à elle que l'on a découvert qu'en plus d'être un charmeur coureur de jupons, Castle pouvait également être un gros papa ours prêt à tout pour passer du temps avec sa fille. Malheureusement, plus la série avance et plus sa place se réduit, la faute au couple "Castle/Beckett". Pourquoi ? Parce que les fans réclamant plus de temps avec eux, Kate a (logiquement) repris le flambeau tenu jusqu'ici par Alexis, ne lui laissant que des miettes pour s'exprimer. Et lorsque c'est le cas, ses storylines peuvent être agaçantes pour les téléspectateurs, les scénaristes ne nous offrant que ses crises d'ado et soucis de jeune adulte. Heureusement pour se faire pardonner, ces derniers nous ont permis de découvrir la jolie rousse en mode geek ultra sexy. Pas de quoi nous faire oublier sa "disparition", mais cela nous a donné deux bonnes raisons de ne pas la détester et d'espérer un vrai retour.


Martha, la vieille sans intérêt
La raison de sa présence est encore plus simple que pour Alexis. Si la mère de Rick est inutile dans le show, c'est notamment parce qu'elle n'a pas assez de place pour s'exprimer, mais surtout... parce que les scénaristes ne savent pas quoi en faire. Si la jeune rousse a eu le droit à quelques histoires amoureuses et personnelles (lycée, fac), la grand-mère n'a jamais eu cette chance. Si grâce à elle on sait de qui Rick tient son côté "je suis encore un grand enfant", Martha n'a cependant jamais su s'imposer. Et le plus triste, c'est qu'à chaque fois qu'elle est au centre d'une intrigue, ça n'intéresse absolument personne. Les vieux sont démodés, encore plus quand ils tentent de nous faire croire qu'ils sont encore jeunes. La bonne nouvelle, c'est que cette "comédienne ratée" ne nous a pas dévoilé une sextape cachée. Je croise quand même les doigts pour que les créateurs ne lisent pas cette incroyable idée afin de relancer le personnage.


Esposito, l'homme à la mono-expression
Si Ryan est souvent au coeur de quelques storylines (son mariage, futur papa ?, son passé...), ce n'est pas le cas d'Esposito. Bien que ce dernier ait été au centre d'une petite histoire ultra prévisible avec Lanie, Javier est plutôt transparent quand il ne doit pas sortir les muscles lors d'une course-poursuite. Et afin de vous prouver à quel point les scénaristes sont rapidement à court d'idée lorsqu'il s'agit d'écrire pour lui, Esposito commence toujours ses phrases par... "Yo". Un gimmick amusant au début de la série, mais rapidement devenu lassant. S'ils veulent faire évoluer le personnage et nous prouver qu'il peut apporter quelque chose, il faudrait commencer par améliorer son vocabulaire ou alors... le rendre muet. Vu la pertinence de ses répliques, ça ne dérangera pas grand monde.

1 commentaire:

  1. Je dois dire que je voudrais bien voir plus de story line axé sur "l'équipe", Lanie, Espo & Ryan manque de profondeur !
    Une vrai importance pour Alexis pourrait être chouette aussi !

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés