Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Grey's Anatomy : 3 raisons de ne pas aller se faire soigner au Seattle Grace Hospital


Oui je sais, le nouveau nom de l'hôpital est désormais le "Grey-Sloan Memoral Hospital". Mais je suis désolé, c'est carrément nul comme choix. Non seulement c'est glauque, mais surtout, qui a envie d'aller se faire soigner dans un établissement qui porte les noms de deux médecins morts de façons hallucinantes ? Je ne sais pas pour vous, mais quand vous deviez tricher en cours, vous évitiez de le faire sur le plus débile des élèves, non ? Et bien là c'est pareil. Il n'y a rien de rassurant à aller retrouver la santé dans un hôpital qui célèbre... les morts. Et le problème, c'est que ce n'est pas la seule raison qui nous pousse à ne pas y aller.

La malédiction des médecins
Lorsque l'on va dans un hôpital, le but est d'en ressortir en meilleure santé. Malheureusement, le "Grey-Sloan Memoral Hospital" est géré par la bande de médecins la plus poissarde du monde. Quand ils ne se font pas tirer dessus, écraser par un bus ou qu'ils ne sont pas victimes d'un crash d'avion, c'est l’hôpital qui concentre tous les problèmes avec explosions et coupures d'électricité à la clé. Oui, vous avez plus de chance de devenir fan de Plus Belle La Vie, que de ressortir vivant d'une simple opération de routine. Comme si l'odeur et la "nourriture" n'étaient déjà pas assez suffisantes pour nous convaincre de résister à la douleur, tel un Ron Swanson des grands jours.

Un non-professionnalisme à toute épreuve
Vous connaissez tous l'expression "le client est roi" ? Pas de chance, les médecins de Grey's Anatomy ne semblent pas au courant de cet adage. Ainsi, ces derniers passent leurs journées à se courir après, faire l'amour dans les placards, se séparer et se détester, avant de se rappeler qu'ils sont quand même payés pour faire quelque chose de leur vie. Pire, les problèmes d'égos et de rancœurs entre les médecins, peuvent même aller jusqu'à mettre la vie des patients en danger. Traduction ? Tu remplaces les docteurs par des élèves de CM1 pros du jeu Docteur Maboul, et tu as le droit aux mêmes histoires et "chances de survie".

Des surnoms gênants
"Cache ton tatouage, enlève tes piercings, change de coiffure..." On a tous entendu ces "conseils" de la part des vieux afin de nous aider à entrer dans le monde du travail (et d'y rester, tant qu'à faire). Le problème, c'est qu'ils en ont oublié un : "Oublie ton surnom". Oui, comment voulez-vous prendre au sérieux des médecins surnommés "Dr. Mamour", "Dr. Glamour" ou encore "The Nazi" ? Déjà que l'on confie plus facilement notre argent à un banquier prénommé Bertrand, plutôt qu'à un autre prénommé Jason, ce n'est pas pour confier notre vie à un mec qui passe plus de temps à se taper les infirmières, qu'à comprendre leur utilité... Et puis sérieusement, un homme qui se laisse appeler comme ça à 40 ans, c'est assez inquiétant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés