Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Breaking Bad : une expo frustrante à Paris (BILAN)


Afin de fêter la sortie en DVD de la toute dernière saison de Breaking Bad, la FNAC des Halles à Paris organise du 13 janvier au 2 février 2014 une exposition exclusive sur la série. L'occasion d'y retrouver de nombreux accessoires cultes utilisés et portés par Bryan Cranston, Aaron Paul ou encore Anna Gunn et de découvrir l'envers du décor de l'une des séries les plus fascinantes de ces dernières années. Enfin ça, c'est en théorie. Attiré par cet événement, j'ai décidé de m'y rendre pour en prendre plein les yeux comme tous les fans. Résultat ? Frustré. Petit bilan de cette "expo" avec les photos à la fin de l'article.


Les points positifs

- Un choix varié
L'avantage de cette exposition, c'est qu'on y découvre pas mal de petites choses, dont de nombreux accessoires inattendus. Si on y retrouve les incontournables tenues des personnages, les mugs ou une photo de famille, on a également le droit à la plaque utilisée par Salamanca pour communiquer, au plateau du fast-food Los Pollos Hermanos, ainsi que l'avis de recherche de Walt après son inquiétante disparition. Un mélange agréable et amusant.

- Une ambiance respectée
Ceux qui connaissent les photos promo de la dernière saison de Breaking Bad retrouveront l’atmosphère qui y régnait, avec l'immense désert en arrière plan, si important dans la série. De plus, les petits textes accompagnant les objets font référence au célèbre générique, tandis que l'on a le droit à 3 magnifiques représentations géantes de Walter, Skyler et Jesse. Parfaites pour prendre des photos et rendre un peu plus vivante cette expo.

- Le prix et sa durée
Ca peut paraître bête, mais c'est toujours sympa à savoir : C'est gratuit. Du côté de la visite, photos comprises, vous devriez y passer... 4 minutes. C'est très court, mais il ne s'agit que d'une expo et non (malheureusement) d'un musée.


Les points négatifs

- Sa mise en place
Présentée comme une expo, celle-ci est surtout une vitrine. Ainsi, c'est à la sortie du magasin qu'il faut se rendre pour découvrir tous les objets enfermés derrière une vitre. Si on se doute que la FNAC ne pouvait pas les laisser à l'air libre au risque de se les faire voler, sa mise en place est extrêmement frustrante. A aucun moment on a ce sentiment de chance de pouvoir découvrir ces objets exclusifs du tournage, nous donnant surtout l'impression de faire face à une simple façade d'un magasin de produits dérivés. Et si l'ambiance du show est respectée, sa découverte nous laisse (presque) de marbre.

- Les photos de l'impossible
Et qui dit vitrine, dit forcément : grosse difficulté pour prendre des photos. Entre les reflets, les flashs, les gens qui passent... le résultat est souvent décevant. Ce n'est qu'un détail - et avec la chance que l'on d'avoir ça gratuitement on ne devrait même pas s'en plaindre, mais cela renforce le sentiment de "banalité", ne nous permettant pas de réellement admirer et apprécier le contenu.


Conclusion
Si cette expo avait été renommée "vitrine", alors le résultat serait parfaitement à la hauteur. Toutefois, ce n'est pas comme ça qu'elle a été vendue et il est donc normal d'en ressortir frustré. On est limité dans la distance, on ne peut rien toucher, la disposition des objets est très plate et on en fait rapidement le tour. Et si cette frustration est aussi forte, c'est parce que la FNAC a pourtant fait de beaux efforts dans sa présentation et sa sélection. Heureusement, les photos avec les trois grands "posters" des acteurs viennent rapidement effacer ce sentiment et nous font tout de même repartir avec le sourire.

Note (pour se la jouer super formel) : 7/10


Petit diaporama des différents objets présentés lors de cette expo :














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés