Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

NCIS : la série doit-elle s'arrêter malgré son succès ?


How I Met Your Mother, Raising Hope, Psych... cette année encore, notre télévision va voir de nombreuses séries faire leurs adieux aux téléspectateurs. Pourtant, alors que CBS diffuse actuellement la saison 11 de NCIS, cette dernière ne semble toujours pas menacée par une prochaine annulation. Au contraire, elle vient même d'obtenir une saison 12 grâce à ses incroyables audiences, la série tenant fortement tête à ses concurrentes aux USA et réunissant encore plus de 20 millions de téléspectateurs lors de l'épisode 12 diffusé le 7 janvier dernier. Et tandis que la série a récemment fêté son 250ème épisode, il est peut-être enfin temps de se poser LA bonne question : NCIS doit-elle s'arrêter malgré son succès télé ?

Oui - On s'ennuie devant les épisodes
NCIS ne fait décidément rien comme tout le monde. Alors qu'elle proposait un bon mélange d'enquêtes passionnantes, d'action et d'humour à ses débuts, elle laissait indifférents les téléspectateurs, considérée comme une série de vieux. Et maintenant que la série est devenue n°1 aux USA et que son public s'est considérablement rajeuni, elle n'est jamais parue aussi vieille. Les enquêtes sont aussi intéressantes qu'une partie de puzzle dans Derrick, les armes sont simplement sortis pour exciter les fans de l'armée, et les seules scènes d'action présentes sont lorsque l'équipe sort du bureau pour prendre des photos de cadavres. Même le final de Louis la Brocante était plus mouvementé... 

Oui - Une série ultra répétitive
Le problème principal de la série, c'est qu'elle devenue routinière. Non seulement elle ne prend plus de risques, mais surtout, elle nous offre toujours la même chose mais de moins en moins bien. Ainsi, quand elle en a marre de remaker ses propres enquêtes, elle fait intervenir les mêmes personnages secondaires. Et évidemment, ces derniers arrivent toujours PILE au mauvais moment, étant soit témoins ou suspects d'un crime. Et alors que Gibbs passe son temps à dire "Ne jamais croire aux coïncidences", il se montre étrangement muet à ce sujet... De quoi espérer la découverte d'une conspiration, nous promettant enfin un énorme fil rouge ? Pauvres naïfs... Non, la série étant trop fainéante pour ça, elle se contentera surtout de nous offrir un énième marine mort, avant une morale bien lourde sur les bienfaits de l'armée.

Non - La série est drôle
Ca a toujours été l'un des points forts de la série, la démarquant à l'époque des Experts & Cie, en plus de s'intéresser aux personnages, NCIS est une série amusante. Que ce soit avec le décalage d'Abby entre son style et son travail, les gaffes de McGee, les références de Ducky, le choc des générations de Gibbs, le cinéphile (et gaffeur) Tony... les scénaristes s'en donnent toujours à cœur joie. Et si c'est là aussi très souvent répétitif, ça reste tout de même très efficace et bien plus drôle qu'un épisode de New Girl ou The Big Bang Theory. Oui, si CBS rajoutait ses célèbres rires enregistrés lors des épisodes, le compteur d'audiences s’exciterait aussi vite que Jack Bauer face à un terroriste. 

Oui - L'équipe se fait vieille
Plus les années passent et plus les chances de découvrir Ducky allongé dans sa propre morgue s'accentuent. On ne va pas se le cacher, le médecin légiste le plus cool de la télé se fait bien trop vieux pour continuer ce travail et il n'est plus très loin de devenir l'une de ses propres anecdotes. De son côté, Gibbs en agent de terrain ça devient de moins en moins crédible. Entre son allergie à la nouvelle technologie, ses 60 ans et son problème de vue récurrent, il pourrait remplacer son arme par une canne que ça ne nous choquerait personne. Enfin, se dire que les situations sentimentales des personnages sont encore plus tristes que les nôtres alors que la moyenne d'âge de l'équipe tourne aux alentours de 50 ans, c'est encore plus déprimant que la coupe de cheveux de Gibbs.

Non - La team fait partie de notre famille
Si NCIS n'est plus aussi passionnante qu'à ses débuts, force est d'avouer que l'on s'est attaché aux personnages. Et tandis que notre bande d'amis préférée (HIMYM) va prochainement s'en aller, que le duo le plus drôle de la télé (Psych) va prendre sa retraite et que la famille la plus déjantée jamais rencontrée (Raising Hope) va déménager, notre coeur ne survivrait probablement pas à ce nouveau départ, quelques mois seulement après les adieux de Ziva. 

Conclusion : Il est temps d'en finir, même si on n'est plus à 24 épisodes près... Ce n'est pas tous les jours facile d'être un fan de séries.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés