Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

5 idées pour que TF1 massacre encore plus facilement la diffusion des séries


Incroyable mais vrai, TF1 vient une nouvelle fois de créer l'impensable ce jeudi 26 juin lors de la diffusion de la saison 1 d'Hostages. Comme le dévoile TouteLaTélé, la Une – qui diffusait 4 épisodes inédits à la suite, s'est permis un remontage hallucinant. En effet, afin de gagner un maximum de temps sur sa diffusion, la chaîne a tout simplement coupé des scènes et dialogues de certains épisodes. Résultat ? Sans compter les coupures pubs, l'épisode Erreur Médicale est passé de 40m41 à 31m19, l'épisode Première Faille est passé de 43m43 à 28m38 et l'épisode Tentative d'évasion est passé de 43m31 à 28m37.

Une méthode absolument scandaleuse, puisqu'en plus de ne pas respecter le travail des auteurs, TF1 semble se moquer totalement du public, ne s'en souciant pas une seconde en se demandant si l'intrigue reste compréhensible et logique.

Et comme les choses ne devraient pas aller en s’arrangeant, voici 5 (futures) méthodes de diffusion que TF1 pourrait prochainement utiliser. De quoi vous préparer psychologiquement et réaliser que notre télé va mal.

La télé se fait viner
Quoi de mieux que 6 secondes pour résumer un épisode ? Après tout, ça nous éviterait le blabla inutile habituel présent pour combler les trous, et on passerait directement à l'essentiel : un meurtre, une tromperie, un twist de fou... L'avantage, c'est que pour certaines séries comme 24 heures chrono, la chaîne pourrait également en profiter pour réutiliser le même Vine, les épisodes se ressemblant tous : un damn it + un mort + un damn it + un twist = un vine. Point bonus : si jamais les 6 secondes sont trop justes pour un épisode, il existe également Instagram Vidéo et ses 15 secondes. La chance ! 

La bande-annonce qui dit tout
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Comme on peut le constater chaque année aux USA, lorsque les chaînes présentent leurs nouvelles séries, elles mettent en ligne une longue bande-annonce résumant en 5 minutes tout le pilot. Ainsi, suivant cet exemple, TF1 pourrait faire la même chose pour toutes ses séries. Quitte à faire du remontage et découpage, autant que ça serve à quelque chose, non ?

Le diaporama animé
5 minutes c'est encore trop long ? Pas de souci, on peut aller encore plus vite. Comment ? A l'aide d'un diaporama amélioré. Ainsi, TF1 se contenterait de diffuser les photos promo de l'épisode, tandis que l'un des doubleurs s'amuserait à lire le synopsis. Et le point positif que pourrait avancer la chaîne en vantant cette méthode, c'est qu'elle permettra aux téléspectateurs de s'imaginer leur propre série et donc, de ne jamais être déçu. Qui a dit que regarder la télé n'était pas ludique ?

Une diffusion aléatoire
Evidemment, diffuser à la télévision des épisodes condensés en 5 minutes, ça ne plaira pas forcément aux annonceurs qui attendent avec impatience de nous montrer la nouvelle lessive à la mode ou le dentifrice révolutionnaire. Ainsi, TF1 pourrait opter pour une solution plus simple que le redécoupage (qui coûte de l'argent mine de rien), à savoir : la diffusion aléatoire. Au lieu de diffuser toute une saison avec des épisodes réduits, la chaîne pourrait tout simplement diffuser 1 épisode sur 4. L'avantage ? Une saison prendra fin plus rapidement et comme, dans tous les cas, les téléspectateurs ne comprendront rien, ces derniers perdront beaucoup moins de temps devant leur télévision. Une situation gagnant/gagnant.

Le lien révolutionnaire
Pourquoi perdre du temps à diffuser une série originale quand on peut passer une rediff de Joséphine Ange Gardien et se garantir une bonne audience ? Ainsi, dès 20h50, TF1 pourrait tout simplement utiliser 5 minutes d'antenne pour nous expliquer que sa "nouvelle série événement américaine" est disponible en VOD sur son site. Oui, encore plus fort que le replay, le "live 2.0".

1 commentaire:

  1. Mlle Spicopate3 août 2014 à 12:36

    Déjà qu'Hostages n'avait pas beaucoup de sens mais alors là... On s'étonnera après que les seriphiles téléchargent !

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés