Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Mentalist, Grey's Anatomy... ces séries qui feraient mieux d'être annulées


Comme chaque année, septembre sera marqué par l'arrivée massive de nouvelles séries aussi rafraîchissantes qu’innovantes et prometteuses. Mais comme chaque année, nombre d'entre elles seront rapidement sacrifiées par des chaînes de moins en moins patientes avec les audiences. En effet, plutôt que de voir la réalité en face (Trop de séries diffusées en même temps / Des saisons trop longues / Nouvelles méthodes de visionnage par les téléspectateurs) et laisser une chance à ces nouveaux programmes de s'installer, les chaînes préfèrent miser sur leurs (vieilles) valeurs sûres afin de ne pas être distancées. Le souci, c'est que si ces dernières apportent un petit confort et une sécurité aux chaînes (certaines de faire du chiffre) et au public (certain de ce qui l'attend), cette longévité nuit principalement à ces séries. Entre des intrigues répétitives, des défauts de plus en plus voyants ou un manque d'idées flagrant de la part des auteurs, ces renouvellements éternels font plus de mal à la télé que l'inverse... (attention aux spoilers)

PS : Les deux dernières séries citées prendront fin en 2015. Mais cela reste une année de trop.

Grey's Anatomy - Saison 11 en cours
Pourquoi faut-il en finir ? Le Doctor a beau être un habitué des événements catastrophes, il ne reste qu'un petit joueur face à ses "confrères" de Grey's Anatomy. Entre un accident d'avion, une fusillade à l'hôpital, une tempête géante ou des suicides et maladies chez les médecins, le sadisme de Shonda Rhymes (la créatrice) n'est jamais à court d'idées complètement folles, quitte à être encore plus clichée qu'un soap-opera sud-américain. Et si ces twists sont toujours sympas et efficaces au début, dès que l'on commence à en comprendre la formule ce n'est jamais bon signe. De plus, quoi de plus énervant que des personnages qui ne savent toujours pas quoi faire de leur vie sentimentale, au bout de 10 ans ? La mode du "Ross/Rachel" était déjà démodée à l'époque, faut arrêter maintenant.

NCIS - Saison 12 en cours
Pourquoi faut-il en finir ? Si la série était aussi appréciée il y a quelques années, c'est parce que pour une série policière, elle préférait s'intéresser à ses personnages plutôt qu'à ses enquêtes banales. Le problème aujourd'hui, c'est que le passé de Gibbs n'est plus intéressant, les autres personnages n'ont jamais réussi à trouver leur place (quand on pense que Tony était prêt à avoir son équipe en saison 4...) et Ducky est bientôt prêt à rejoindre sa table de travail, ce qui est plutôt glauque quand on y pense. Et après nous avoir fait espérer pendant des années du ship autour de Ziva et Tony pour ne finalement rien faire, si ce n'est perdre l'actrice Cote de Pablo (lassée), il n'est pas difficile de réaliser que les scénaristes ont eux aussi besoin de partir à la retraite et que leurs dernières saisons sont un appel à l'aide.

Les Experts - Saison 15 en cours
Pourquoi faut-il en finir ? Quand une série réussie à avoir 3 leaders différents depuis sa création, ce n'est jamais bon signe. Et si le show a su réinventer les codes de la série policière à ses débuts, elle passe désormais plus de temps à lancer de nouveaux spin-offs (qui a dit 'inutiles' ?), qu'à... se réinventer elle-même. Dommage.

The Big Bang Theory - Saison 8 en cours
Pourquoi faut-il en finir ? J'ai adoré la série, puis je l'ai détestée et depuis peu, je me suis remis à l'apprécier mais sans plus. Alors pourquoi vouloir sa fin ? Parce que justement, elle est devenue quelconque. Oui, elle est encore capable de faire rire, mais non, elle n'a plus rien à proposer. Les personnages n'ont absolument pas évolué depuis ses débuts contrairement à ce que les scénaristes tentent de nous faire croire (wow tout le monde est en couple, quelle originalité...) et elle tourne au cliché avec ses références habituelles et faciles sur Star Wars pour le côté "geek" et la sur-utilisation de Sheldon. Elle remonte à quand la dernière prise de risques des scénaristes ?

Mentalist - Saison 7 en cours
Pourquoi faut-il en finir ? Le principal intérêt de la série - qui lui permettait de se différencier de ses concurrentes - c'était la chasse à John le Rouge, le célèbre serial killer traqué par Patrick Jane. Malheureusement, ce dernier étant désormais de l'histoire ancienne, les scénaristes s'apprêtent à nous offrir la même chose qu'ailleurs : un duo d'enquêteurs en couple. Le problème, c'est que les enquêtes de Mentalist ont toujours été inintéressantes et peu originales contrairement à celles de Castle et que le duo n'a jamais eu une alchimie à la Bones. Et si c'est pour nous offrir les mêmes intrigues qu'ailleurs sans la légitimité qui va avec, merci mais non merci.

Mon Oncle Charlie - Saison 12 en cours
Pourquoi faut-il en finir ? Mon état d'adolescent attardé de l'époque m'aveuglait probablement sur la série, mais je réalise aujourd'hui à quel point Mon Oncle Charlie est une miraculée... Comment a-t-elle pu durer aussi longtemps avec des intrigues entières reposant uniquement sur les pets et cacas de femmes ? Comment les téléspectateurs peuvent-ils encore se délecter d'entendre chaque semaine Alan parler de masturbation et Jake de problème gastrique ? Alors oui, une fois de temps en temps ça peut être amusant si c'est bien amené, mais tout le temps... Cette série est devenue au fil des ans la définition même du mot "malaise".

Mais aussi : 
The Good Wife (La série est parfaite jusqu'à présent et il est préférable de s'arrêter au sommet plutôt que de faire la saison de trop) / Community (On voulait tous une saison 6, maintenant qu'elle est là, que les scénaristes en profitent pour magnifiquement boucler la boucle) / Arrested Development (La saison 4 inespérée était hautement décevante. Pousser le bouchon trop loin risquerait d'écorcher un peu plus son aura et sa petite "légende") / The Exes (Donald Faison mérite mieux qu'une sitcom à l'ancienne)...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés