Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

New Girl : pourquoi le nouveau générique de la série est terriblement nul


Une série sans générique, c'est comme Jack Bauer sans "Damn it", Barney Stinson sans costume, Chuck sans Intersect : ce n'est pas normal. Mais une série avec un générique encore plus mauvais qu'un dialogue des Feux de l'Amour, c'est tristement pire. Et ce n'est pas New Girl qui me contredira, la série portée par Zooey Deschanel venant de s'offrir une nouvelle intro abominable pour fêter sa saison 4.

New Girl : pourquoi le nouveau générique est terriblement nul

Parce qu'il est moche
Inutile d'y aller par 4 chemins, le nouveau générique de New Girl est monstrueusement laid. Alors que la créatrice tente de se défendre en affirmant : "On a changé l'intro afin d'inclure Damon Wayans Jr et Hannah Simone. (...) A la place, c'est un petit photo-montage brillant, plus cool et représentatif de ce qu'est le show actuel : une comédie de groupe, qui un jour, avait besoin de Jess pour être diffusée", le résultat est - au mieux  - repoussant (ce qui n'est donc pas mieux). A titre de comparaison hautement improbable, l'affiche de la kermesse de l'école de votre petit cousin réalisée sur Paint est probablement plus stylisée, originale et fun. Où est l'absurdité et la décalitude de Jess ? Où sont passés les métaphores visuelles insinuant que tout le monde est là pour s'entre-aider même si ça n'arrange personne ? Où est passée la couleur pétillante de la série ? Oui, osons le dire : c'était mieux avant.

Parce qu'on n'entend plus Jess chanter
On ne va pas se le cacher, on a tous déjà chanté au moins une fois "Who's that girl ? It's Jess" lors de la diffusion d'un épisode. Pas de honte à avoir - même pour les mecs, c'est super entêtant, c'est simple, drôle, référencé avec le pilote et Zooey Deschanel a une voix d'ange. Désormais ? A peine a-t-on le temps de réaliser que le générique est en marche, que la musique est déjà terminée. Pire, les paroles de Zooey sont absentes. Alors si on peut comprendre que Jess n'est désormais plus l'héroïne principale du show, rien n'empêchait les auteurs de refaire une musique au goût du jour. Là où le générique nous faisait sourire dès qu'il apparaissait, les 7 petites secondes d'intro sont maintenant suffisantes pour nous faire entrer en dépression. Bravo, très pratique pour une comédie. Et non, je n'exagère pas...

Parce que même The Exes a un meilleur générique
Alors que cette série est une sitcom à l'ultra-ancienne, avec des décors parfois très moches, des dialogues parfois très pauvres, des comédiens parfois très pas bons, elle a tout de même un mérite (en plus d'être finalement très sympa) : son générique est top. Oui, tout comme avec l'ancien de New Girl, on se surprend à chanter par dessus, tout en étant triste pour les acteurs de voir que ces 30 secondes d'images sont plus travaillées et cool qu'une partie de leurs dialogues... Se faire battre par une série inconnue de TV Land, sur l'échelle de la honte, on est très haut.



Parce que même Max Greenfield fait la tête
Sérieusement, comment voulez-vous que l'on adopte ce nouveau générique, quand même les comédiens n'en sont pas fans ? Non, je ne les connais pas personnellement pour le savoir, mais le stagiaire qui avait pour mission de réaliser cette intro, a eu la merveilleuse idée de mettre une photo de l'interprète de Schmidt en train... de bouder. Oui, à y regarder de plus près, on peut très distinctement lire sur son visage : "Oh mon dieu, qu'est-ce que c'est que ce truc ? Appelez mon agent, je dois absolument me trouver autre chose de moins kitsh. The Exes, c'est bien ?" Le pouvoir des expressions faciales est sans faille...


Vous l'aurez compris, je déteste ce nouveau générique. Je dirais même plus : je ne l'aime pas. Du coup, comme je ne veux pas être le seul à voir des larmes couler le long de mes joues à chacune de ses apparitions, j'ai décidé de le partager avec vous. Souffrons ensemble.

 

1 commentaire:

  1. De toute façon je ne regarde plus la série depuis qu'il y a eu le Jess/Nick show. Ce pseudo générique me réconforte dans mon idée de ne pas aller plus loin avec la série

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés