Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Fais pas ci, Fais pas ça : une série qui ne fait jamais rien comme les autres


Les Bouley et les Lepic vous manquent ? Ca tombe bien, c'est ce mercredi 3 décembre 2014 que les deux familles les plus déjantées du petit écran feront leur retour sur France 2, lors de la saison 7 très attendue de Fais pas ci, fais pas ça. Et si cette série fascine toujours autant les téléspectateurs après tant d'années, c'est tout simplement parce qu'elle n'est pas comme les autres. Comme on peut le découvrir sur le net ou ailleurs, elle est - à l'instar d'Hero Corp, l'une des rares à jouer (avec succès) avec le concept de "transmedia", nous offrant régulièrement quelques perles et jolies surprises. La preuve.

Des personnages connectés

Si Fabienne Lepic semble larguée lorsqu'il s'agit de nouvelles technologies (toujours moins que Renaud, c'est déjà ça), cela ne l'empêche pas d'avoir... un compte Facebook. Oui, vous ne rêvez pas, l'adjointe au Maire la plus drôle de la télé est bien connectée 2.0. Et comme on peut le découvrir sur sa propre page, elle est toujours prête à donner quelques conseils à ses concitoyens (comment débusquer les voleurs de goûters à l'école par exemple), rendre hommage à la France ou... tenter de sauver la langue française en supprimant le franglais de notre vocabulaire : "Je souhaiterais remplacer, au sein de notre commune, le mot anglais "Halloween" par l’appellation "Veillée de la Citrouille". J’organise donc un référendum sur ma page Facebook : dites-moi si vous êtes "pour" ou "contre" dans les commentaires." Drôle et original, difficile de ne pas "Liker" le concept.


Une vie 2.0 fascinante

Mais Facebook n'est pas le seul réseau social utilisé par la série. Comme on peut le découvrir sur Twitter, Tiphaine et Eliott (Bouley) ont chacun leur compte. Et là où l'idée est absolument géniale, c'est qu'ils nous permettent de découvrir ce que l'on ne voit pas à l'écran. Non seulement ils sont mis à jour quotidiennement (ou presque), mais en plus, on y découvre de nombreux détails liés à la vie privée de ces personnages. Et si celle d'Eliott n'est pas très intéressante actuellement, les premiers pas de maman de Tiphaine sont plutôt cool et amusants à suivre. De quoi nous faire patienter avant les nouveaux épisodes et nous rappeler que les héros de Fais pas ci, fais pas ça n'attendent pas d'être filmés pour avoir une vie.



Un livre plus vrai que nature

Qui a dit que Denis Bouley était un gros fainéant ? Au contraire, comme on peut le constater dans n'importe quelle librairie, le personnage de Bruno Salomone a réellement écrit le livre "Un, Dos, Tres, je déstresse". L'occasion pour nous de découvrir ses célèbres méthodes de relaxation délirantes (parfois utilisées à l'écran) et pour la série de briser définitivement la barrière entre notre monde et celui des personnages, à la manière de Barney Stinson (How I Met Your Mother) et ses Bro Code / Playbook. Et le point positif, c'est que ce livre est aussi drôle que les épisodes, collant parfaitement au ton et à l'univers de Denis. Une franche réussite, nous prouvant que Fais pas ci, fais pas ça ne fait jamais rien à moitié lorsqu'elle s'aventure sur de nouveaux terrains.


Un nouveau format pour des bonus irrésistibles

Et justement, si Fais pas ci, fais pas ça est une série très spéciale, ce n'est pas uniquement parce qu'elle sait utiliser les réseaux sociaux ou s'inspirer des américains lors de produits dérivés originaux. Si la série se démarque de ses concurrentes, c'est également parce qu'elle n'hésite pas à prendre des risques afin de nous offrir toujours plus de contenus. Ainsi, comme on peut le découvrir sur le site de France 4, on a aussi le droit à... une web-série. Intitulée "Quand les parents sont pas là", on y retrouve les enfants des 2 familles lors d'intrigues décalées et inédites, nous permettant de profiter pleinement de leurs potentiels et d'assister à quelques scènes bonus très appréciables. De quoi enrichir un univers déjà plein et allier la création artistique au bonheur des fans. Merci qui ?


Fais pas ci, Fais pas ça - Quand les parents... par Studio-4-0

Les fans récompensés

Enfin, si Fais pas ci, fais pas ça fait partie de ces séries qui ont tout compris avant tout le monde, c'est parce qu'elle sait écouter son public. Bien que la série cartonne toujours autant lors de sa diffusion en prime time sur France 2, elle fait également de très jolis scores en replay sur le net. Résultat, afin de récompenser la fidélité de ces fans pas forcément présents devant leur télé en semaine, la série a eu la très bonne idée de mettre en ligne, de façon exclusive, le tout premier épisode de la saison 7. Une stratégie de "win-win" pour tous, offrant au show un bon coup de pub "gratuit" avant son lancement officiel, donnant un avant-goût très alléchant au public et permettant à celui-ci de s'attacher encore plus à la série.

Vous l'aurez compris, Fais pas ci, fais pas ça est loin de s'arrêter aux frontières de notre télécommande. En plus de nous dévoiler les aventures délirantes de familles finalement très semblables aux nôtres, les créateurs s'amusent avec brio à brouiller les limites entre la fiction et la réalité. Et si l'intérêt est avant tout d'offrir aux fans toujours plus de contenus, créant cet attachement nécessaire à la survie de la série, cet effet de transmédia nous permet également de découvrir la série sous un autre jour et d'explorer toute sa richesse insoupçonnée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés