Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Les bonnes résolutions qu'un sériephile se doit de prendre en 2015


2015 is coming. Après l'hiver tant attendu des Stark, c'est désormais au tour de la nouvelle année de faire son apparition. L'intérêt ? En plus de marquer la fin des vacances de nos séries américaines préférées, c'est également la période idéale pour prendre de bonnes résolutions. Mais attention, pas des résolutions clichées comme "faire du sport" ou "arrêter le McDo". Non, des résolutions importantes qui changeront à jamais notre vie de sériephile. Et si vous n'avez pas d'idées, voici une petite sélection qui pourrait vous aider à débuter 2015 l'esprit léger.

Les bonnes résolutions qu'un sériephile se doit de prendre en 2015

- Regarder au moins 5 séries françaises, autres que les créations de Canal+ et Arte. Et pour pimenter le tout, on se limite à une shortcom.

- Infliger un marathon de 72h d'épisodes de Plus Belle La Vie à toute personne déclarant : "C'est l'âge d'or des séries" ou "Les séries, cette nouvelle addiction". Ca marche aussi avec des épisodes du "Destin de Lisa" ou "La Baie des Flamboyants".

- Arrêter de crier "Surprise Motherfucker" à chaque fois que l'on offre un cadeau à quelqu'un. C'était cool au début, mais la fin de Dexter est venue tout gâcher.

- Économiser 10€ pour se payer une place de cinéma afin de voir le film Entourage cet été. Les pirates aussi ont un coeur.

- Faire de la place sur notre iPod pour accueillir la prochaine bande-son d'Entourage.

- Limiter le binge-watching d'une série de 42/50 minutes à 2 épisodes par jour. 3 pour une série de 20/30 minutes. Réapprendre l'intérêt des cliffhangers, profiter du jeu des acteurs, prendre le temps de réfléchir aux intrigues... c'est plus important que de mettre au vert son compte Betaseries le plus rapidement possible.

- Arrêter de shipper n'importe quels personnages et bouder les scénaristes quand ils snobent ces idées. Non, Sherlock et Jon ne se mettront pas en couple, c'est comme ça et puis c'est tout.

- Arrêter de jalouser les abdos de Stephen Amell en critiquant nerveusement son "torticolis" continu l'empêchant de tourner la tête quand il parle, tout en mangeant des chocolats devant notre écran. Les Dragibus et cookies, ça compte aussi.

- S'ouvrir un peu plus au monde des séries d'animation. Les Simpson et South Park c'est bien, Archer / Bojack Horseman / Rick & Morty / Bob's Burger... c'est également génial.

- Ne plus tomber amoureux de tous les personnages de séries. La ligne est fine entre "avoir un grand coeur" et "être un garçon facile". Désolé Clara (Doctor Who), Caitlin (The Flash), Annie (Community), Daenerys (Game of Thrones)...

- Supprimer de ses contacts Facebook / Twitter / Téléphone... toute personne mixant ENCORE "Le Doctor" et "Doctor Who" pour faire "Le Doctor Who". La patience a ses limites, surtout après 50 ans.

- Ne plus manger devant un épisode d'Hannibal ou Bones.

- Se cotiser pour offrir un dictionnaire aux traducteurs bénévoles s'occupant des sous-titres de nos séries préférées. Le meilleur investissement qualité/prix de ces prochaines années.

- Choisir de meilleures séries à regarder dans le train. Les moments de malaise causés par des scènes de sexe ou de barbarie à côté d'une famille, c'est terminé.

- Apprendre (enfin) les règles de Pierre - Papier - Ciseau - Lézard - Spock de Sheldon (The Big Bang Theory). C'est pourtant simple :  Les ciseaux coupent le papier, le papier bat la pierre, la pierre écrase le lézard, le lézard empoisonne Spock, Spock écrabouille les ciseaux, les ciseaux décapitent le lézard, le lézard mange le papier, le papier repousse Spock, Spock détruit la pierre, la pierre bat les ciseaux.

1 commentaire:

  1. Bonne nouvelle année à toi, que les bonnes séries pleuvent !
    (et je suis to-ta-le-ment d'accord avec le point n°6. Sinon on ne profite plus de rien, il y a beaucoup moins de saveur...)

    RépondreSupprimer

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés