Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

CSI Cyber : 3 mauvaises raisons de vouloir regarder le spin-off des Experts


Quand il n'y en a plus, il y en a encore. Alors que l'on pensait la franchise "Les Experts" en fin de vie suite aux récentes annulations de CSI Miami et CSI Manhattan, CBS vient d'avoir l'étonnante idée de lancer la production... d'un nouveau spin-off. Ce n'est (malheureusement) pas une blague, comme on peut le découvrir dans une première bande-annonce, Ted Danson (Les Experts Las Vegas) s'apprête à nous présenter ses nouveaux collègues dans... CSI : Cyber.

Toutefois, comme le titre de la série - portée par Patricia Arquette et James Van Der Beek - l'indique, cet énième spin-off se démarquera de ses grandes soeurs par ses histoires, celle-ci s'intéressant aux enquêtes criminelles de la division Cyber Crime du FBI, prenant place (pour une partie) sur le net. De quoi nous promettre une nouvelle création innovante et addictive ? Pas vraiment. Toutefois, si votre compte Betaseries vous réclame de nouveaux shows à avaler sans réfléchir lors de vos différents voyages, voici 3 (mauvaises) raisons de tout de même vous convaincre de lui laisser une chance.

Il y a Dawson en mode badass


Depuis la fin de Dawson, James Van Der Beek s'est principalement fait remarquer pour deux choses notables. 1) Etre devenu un mème sur le net. 2) Porter la poisse, ses récentes séries ayant fait de jolis bides. Mais si l'acteur a su faire preuve d'une autodérision très amusante ces dernières années (Don't trust the bitch, College Humor, HIMYM), son retour dans CSI Cyber devrait (enfin) lui offrir une image de mec badass, nous permettant d'oublier celle du pleurnichard adolescent. La preuve, on peut déjà le voir faire une tête de "Toi, je vais te tirer par les cheveux et m’asseoir sur ton visage" avant de se lancer dans une bagarre, en à peine 30 secondes de bande-annonce. Et pendant ce temps-là, Joshua Jackson se fait cocufier dans The Affair. La roue tourne...

Des effets visuels pour les nostalgiques


Une série sur la cybercriminalité (donc internet) sur CBS, ça donne quoi ? A en croire la vidéo dévoilée, la réponse est : un bon gros mal aux yeux. Oui, les vieux vont être contents, on devrait avoir le droit à des effets visuels dignes des années 90, que ce soit avec le célèbre écran noir/texte vert ou des effets de transition que n'aurait pas renié la première série Doctor Who. Et non, en 2015, ce n'est pas forcément un compliment.
Et je suis gentil, je ne parle pas des bureaux/ordinateurs que semblent posséder les agents, ces derniers étant presque au niveau de ceux de leurs collègues du NCIS (c'est dire), ni des fonds verts alarmants.

Une série réconfortante


Si The Big Bang Theory a fait l'effort de ne pas tomber dans ce cliché, CSI Cyber semble foncer droit dedans. Oui, d'après le trailer, on devrait bien avoir le droit à notre dose de geek ultra intelligent aussi gros que barbu, possédant (évidemment) une paire de lunettes et des chemises par dessus ses t-shirts. Une idée réconfortante de l'image que l'on se fait de cet animal mystérieux, mais loin de toute réalité. A ce rythme-là, on est parti pour avoir le droit à une intrigue centrée sur un joueur de football trop stupide pour se déconnecter de Skype après avoir comploté contre son prof ou sur une blonde écervelée prête à tout pour de l'argent. C'est tout ce que vous voulez ? Joyeux Noël alors...

A noter tout de même que CSI Cyber pourrait avoir le droit à une musique de générique plutôt cool, si celle du trailer est la bonne. Ca restera toujours moins bien et culte que l'intro des Experts Miami, mais c'est déjà très entêtant. To be continued...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés