Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Chefs saison 1 : une série déstabilisante et fascinante (Critique)


Alors que TF1 et M6 rivalisent d'imagination pour nous offrir des émissions de cuisine à la chaîne, c'est ce mercredi 11 février que France 2 dévoilera les premiers épisodes de la saison 1 de Chefs, une série culinaire aussi surprenante que bluffante, portée par Clovis Cornillac. Critique.

C'est avec autant d’appréhension que d’excitation que j'ai débuté Chefs (les 2 premiers épisodes), la nouvelle série de France 2. "Excitation", car pour une fois on nous promettait - sur le papier, autre chose qu'une énième série policière, judiciaire et hospitalière, le tout sur une chaîne française. "Appréhension", car le monde de la cuisine m'étant inconnu, je n'arrivais pas à imaginer ce qu'un show sur l'univers de la gastronomie pouvait bien avoir d'intéressant à raconter. Je ne vais pas vous le cacher, je suis plus le genre de personne à fantasmer sur une galette bretonne ou un gros burger/frites, que sur un oeuf à la coque aux légumes, accompagné de tartines à la truffe, le tout dans une assiette plus décorée que pleine.

Pourtant, alors que les minutes du premier épisode défilaient, c'est bien le doute qui s'envolait, laissant place à un plaisir immense. Cette création signée Arnaud Malherbe et Marion Festraëts se permet en effet de prendre le meilleur des recettes existant ailleurs, pour mieux l'incorporer dans un univers aussi mystérieux que fascinant. Aussi incroyable que cela puisse paraître, derrière les portes d'un restaurant se cache autant d'intérêts, de problèmes et de promesses, que derrière celles d'un commissariat ou d'un hôpital.

Une série déstabilisante, mais fascinante

Christophe Charzat (CALT)
Et c'est là le véritable point fort de Chefs, elle nous offre une plongée naturelle dans un monde finalement secret pour une bonne partie du public. Traduction ? Un cuisinier peut également avoir des problèmes familiaux empiétant sur son travail et sa santé. Une cuisine et un restaurant peuvent également être sujets aux tensions et jalousies. Et surtout, une cuisine et un restaurant peuvent également être au centre de moments magiques, qu'ils soient visuels ou narratifs. Alors oui, cela peut être déstabilisant de voir des personnages être aussi sérieux lorsqu'ils parlent de cuisine, et de voir un Chefs imaginant un plat, agir de la même façon qu'un Commissaire imaginant le plan d'une attaque pour contrer des criminels, mais c'est une déstabilisation positive. Chefs nous rappelle que tous les univers se ressemblent, en étant pourtant différents à leurs façons. Ainsi, là où l'on adore voir des médecins confrontés à un cas médical rare et tragique, il est quasiment jouissif de ressentir une telle émotion en retrouvant des cuisiniers imaginant le repas idéal, qui pourrait tout changer pour leur avenir et celui du restaurant. Là où l'on frissonne de plaisir en découvrant un flic bien sous tout rapport, avoir un passé aussi trouble que ses relations, il est plaisant et rafraîchissant de réaliser que la cuisine peut également avoir ses secrets et magouilles.

Mais la ressemblance entre ces univers et son traitement personnel, ne sont pas les seuls intérêts de Chefs. En plus d'être portée par un héros aussi antipathique que charismatique et de voir son ambiance alterner avec brio la légèreté et la noirceur, il est agréable de voir que la série ne se pose pas de limite dans sa crédibilité. Attention, je ne dis pas que Chefs sonne faux et n'a rien de sincère, mais elle s'autorise - avec réussite - quelques petites séquences surprenantes et magnifiques, comme lorsque l'on suit Romain en cuisine, aidé par la présence imaginaire de sa mère, ou lorsque l'on aperçoit l'effet et l'émotion que certains plats provoquent à une personne. Ces scènes dévoilent visuellement la magie entourant cet univers si particulier et apportent à la série une succulente dose de beauté et de surprise.

A deux doigts de l'indigestion ?

Christophe Charzat (CALT)
Toutefois, si Chefs possède de nombreuses qualités, cela ne l'empêche pas d'avoir ses petits défauts. Et parmi les plus dérangeants, on retrouve étonnamment... son univers. S'il est agréable de découvrir l'envers du décor d'un restaurant et de constater qu'il n'est pas aussi idyllique que ce que l'on peut penser, on ne peut cependant s'empêcher de bloquer sur le trop-plein d'histoires/problèmes réservés par les scénaristes. En effet, si le nombre improbable de catastrophes frappant des policiers, avocats ou médecins peut être accepté de part leurs différents postes, il est assez difficile d'avaler d'un seul coup tous les problèmes entourant les personnages de Chefs. Car oui, voir un Chef menacé par un brigand (plutôt cliché) à cause de nourritures achetées sur le marché noir, voir un héros aux talents insoupçonnés faire face à un passé instable pouvant lui retomber dessus à tout moment, voir un faux gentil n'être qu'un pervers/manipulateur, menant son propre gang dans les cuisines, ou encore, voir une cuisinière prometteuse avoir des problèmes familiaux tellement dingues qu'elle est obligée de faire des choix encore plus fous, alourdissent considérablement la série et lui font perdre une partie de son identité, appuyant trop sur les ressemblances/parallèles avec les cop-shows & cie.

Si ce sentiment peut logiquement s'expliquer par le fait que le monde de la cuisine nous est inconnu et inhabituel, ce qui nous fait perdre certains repères, il est tout de même regrettable que tous ces problèmes soient lancés en même temps. Peut-être qu'il aurait été préférable d'installer les personnages et la série plus longtemps, avant de dévoiler progressivement certaines intrigues et problématiques. Je me doute qu'en 6 épisodes ce n'était pas la chose la plus évidente à mettre en place, mais cela aurait permis à la série de garder cette image de sincérité, et non plus de simple fiction aux possibles grosses ficelles.

Chefs, une réussite 3 étoiles

Christophe Charzat (CALT)
Quoi qu'il en soit, malgré ses quelques défauts, Chefs reste une véritable réussite. Si tout n'est pas parfait, la faute à une saison bien trop courte obligeant les scénaristes à aller très vite, cette série apporte un véritable bol d'air frais à notre télévision. Nouvel univers, nouvelles histoires, nouveaux acteurs... Chefs est une série au potentiel incroyable. Et si l'esthétique des plats n'est pas aussi affolante que celle d'Hannibal, la série se réserve tout de même une réalisation dynamique et une photographie envoûtante.

Découvrez les deux premiers épisodes de Chefs ci-dessous



Preview : Chefs Èpisode 1
Preview : Chefs Èpisode 2

Crédit photos : Christophe Charzat (CALT)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Avant de zapper, n'hésite pas à commenter !

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés