Social Icons

twittertwittertwitterfacebookemail

Featured Posts

The Big Bang Theory : l'origine de Bazinga

D'où vient la célèbre expression de Sheldon ? Voici (enfin) la réponse.

The Walking Dead : qui est la victime de Negan?

Negan est arrivé et Negan a tué. La question est désormais de savoir qui est la victime du nouveau grand méchant. Théories.

NCIS : La preuve que Ziva n'est pas morte

Les scénaristes de NCIS ont-ils réellement tué Ziva lors des adieux de Tony dans la saison 13 ? Bonne nouvelle, la réponse est non. La preuve.

Les titres de séries traduits en Québécois

Plutôt VO que VF ? Et pourquoi pas VQ ? Comme on peut régulièrement le découvrir, les Québécois traduisent souvent les titres de séries. Et c'est culte.

Malcolm : après la série, le jeu vidéo (Test)

Malcolm vous manque ? Ca tombe bien, la série est de retour... en jeu vidéo. Et comme je suis gentil, je l'ai même testé pour vous.

Hero Corp et les nombreux changements de formats d'épisodes


Ce n'est plus qu'une question de mois avant que France 4 ne diffuse la saison 5 de Hero Corp, qui sera malheureusement la dernière. Et si Simon Astier tente naturellement de préserver le mystère autour de cette nouvelle année, on sait déjà une chose la concernant : son format d'épisodes va une nouvelle fois changer. Ainsi, après des épisodes de 7 minutes en saison 3 et 13 minutes en saison 4, la saison 5 sera cette fois-ci composée d'épisodes de 26 minutes. Pourquoi de tels changements réguliers ? Voici la réponse en vidéo.


Ces prénoms inspirés des séries à ne pas donner à un enfant


Vous ne savez pas comment vous évader de prison ? Michael Scofield est là. Vous ne savez pas comment aborder votre crush ? Joey Tribbiani est là. Vous ne savez pas comment vous débarrasser de quelqu'un sans vous faire prendre ? Dexter est là.

Oui, les séries sont extrêmement pratiques pour avancer dans la vie grâce à leurs nombreux conseils. Toutefois, là où nos fictions préférées se révèlent encore plus utiles que d'habitude, c'est en nous offrant régulièrement une sélection de prénoms à éviter absolument. Et pour cause, si vous avez toujours rêvé d'appeler votre fils Theon ou votre fille Buffy, sachez que ce n'est pas du tout une bonne idée. Et je vous explique pourquoi en vidéo.

South Park : 21 chiffres délirants pour les 20 ans de la série


Si Archer, Bob's Burger ou encore Rick and Morty sont devenues les nouvelles séries d'animation préférées des téléspectateurs, cela n'empêchera pas Les Simpson de fêter sa 28ème saison et South Park d'entrer dans sa 20ème année dès septembre 2016. Et à cette occasion, Trey Parker et Matt Stone (les papas de Cartman, Kenny, Kyle et Stan) se sont amusés à recenser 21 anecdotes aussi folles que drôles sur la série et les différentes histoires écrites au fil des années. Avec ça, vous allez enfin pouvoir briller en société...

En 19 ans à la télé, South Park c'est (pour le moment)...

- 4 garçons devenus cultes
- 1 ville incroyable
- 1 714 personnages créés
- 200 bagarres mémorables
- 49 cacas de Cartman
- 18 arrestations de Randy
- 84 vomis de Stan
- 2 Canadiens pétomanes (et mélomanes)
- 283 stars parodiées et humiliées
- 67 punitions pour Butters
- 102 morts délirantes et inoubliables de Kenny
- 2 changements de sexe de Garrison
- 9 religions toujours très respectées (ou pas)
- 6 sondes anales qui font mal
- 1 ‘gay fish’ très joyeux
- 46 millions de minutes de visionnage cumulées en 2015 (légalement)
- 267 épisodes (pour le moment)
- Une diffusion dans 130 pays
- Un doublage en 30 langues (avec une VF parfaite)
- Un total de 1,8 million de followers
- Un total de 46 millions de fans

The Flash : pourquoi tous les méchants sont des Speedsters ?


On prend (presque) les mêmes et on recommence. Après avoir affronté Reverse Flash en saison 1, puis Zoom et Trajectory en saison 2, Barry Allen profitera cette fois-ci de la saison 3 pour se battre contre... un énième Speedster. Oui, quitte à lasser les téléspectateurs et s'enfoncer dans des scénarios répétitifs, les scénaristes ne semblent pas pressés de changer leur recette magique. Et pour cause, si ce manque d'originalité a de quoi frustrer plus d'un fan, il existe une explication logique derrière ce choix créatif. Et c'est ce que je vous explique dans ma nouvelle vidéo.

Game of Thrones : comment font les personnages pour voyager aussi vite ?


C'est un détail qui ne vous a probablement pas échappé durant la saison 6 de Game of Thrones, les personnages ont une nouvelle fois défié toutes les lois de la logique à travers leurs intrigues. Et pour cause, que ce soit Arya, Varys ou encore Jaime, on a pu constater pendant les épisodes que de nombreux héros ont réussi à traverser les différents continents en un temps record, alors même que les avions et voitures n'existent pas encore dans ce monde. 

De véritables incohérences ? La preuve que les voyages temporels existent ? Vous avez simplement oublié de regarder un épisode sans le savoir ? Non, non et non. Si la rapidité de ces voyages peut étonner le public, il existe pourtant une explication parfaitement logique et justifiée derrière ça. Et je vous l'explique en vidéo dans ma nouvelle rubrique : Mais pourquoi ?

Le dico des séries #1 : Jump the shark


Regarder des séries c'est bien, pouvoir en parler c'est mieux. Comme on peut régulièrement le constater lors de discussions passionnées entre sériephiles, il existe un vocabulaire propre à cette activité, et il n'est pas rare d'entendre en plein milieu d'une phrase d'étranges mots comme "spoiler", "cliffhanger", "spin-off" ou encore "crossover". Mais rassurez-vous, si vous ne savez pas exactement ce que signifient tous ces mots et toutes ces expressions, je vais tenter de vous aider à les comprendre afin d'impressionner vos amis lors de futurs débats enflammés.

Et aujourd'hui, c'est mon expression préférée qui est à l'honneur : Jump the shark. Une expression qui - comme son nom l'indique, parle d'un requin, mais qui n'a pourtant rien à voir avec les animaux. (Sauf s'ils se mettent mystérieusement à parler). Vous ne comprenez pas ? Je vous invite à découvrir ma vidéo ci-dessous pour y remédier.

 

Retrouvez la chronique sur

youtubedailymotionwat

Le paradis des produits dérivés